Visite au chantier

3 juillet 2015 by Julian in Journal 0 comments
Visite au chantier

La coque est arrivée fin Mai à Cherbourg, et depuis le bateau avance à vue d’oeil. En ce lundi 29 juin, nous arrivons au chantier et sommes immédiatement surpris de la vitesse à laquelle la construction avance. Le changement est impressionnant, particulièrement pour Roxane qui ne l’avait pas revu depuis les premières soudures. Le projet commence à se concrétiser sérieusement.

Lors de ma dernière visite le 8 juin, les équipes terminaient tout juste l’isolation. Depuis, le chauffage, l’eau et l’électricité ont été installés, puis les planchers et les menuiseries. Une fois tout ça en place, ils ont gruté le pont en fibre de verre sur la coque aluminium. C’est impressionnant, ça commence à vraiment ressembler à un bateau !

Les visites à Cherbourg sont toujours très agréables, et pas uniquement pour le chantier ! Nous venons depuis Vevey en voiture et commençons par traverser le Jura. Je me souviens encore de ce Mont d’Or chaud qui me referait envie même par ces temps de canicule. Après la Bourgogne (que nous ne traversons jamais aux heures de repas, c’est un problème à résoudre), l’instant magique du trajet est lorsque nous apercevons la tour Eiffel depuis l’autoroute. Cela doit durer une ou deux minutes, mais nous donne l’impression d’avoir visité Paris tout un week-end. Vient ensuite la Normandie, Deauville, la Suisse Normande, les plages du débarquement. La température se rafraichit, la lumière change, les nuages filent, et s’installe une impression de bout du monde.

Au chantier, nous sommes toujours chaleureusement accueillis. Il s’instaure presque un esprit de famille au fur et à mesure des visites. Olivier ou Clémence nous accueillent toujours avec le sourire et du café, parfois même avec du gâteau. Olivier est notre interlocuteur principal, depuis ma balade sur leur stand du Grand Pavois de la Rochelle en septembre dernier. C’est avec lui que nous avons travaillé les options du voilier, le bon de commande, et maintenant le suivi de la construction. Clémence le seconde, et s’occupe de la communication, du marketing et d’internet.

Le chantier est fascinant, et tout comme pour la coque à Condé les gens ici sont passionnés. On aimerait bien pouvoir mieux les connaitre. François, le directeur, connait tout sur le bout des doigts. Il est là depuis le tout premier bateau, il y a dix ans. Marc, qui est responsable de la technique est un ancien propriétaire, le deuxième voilier à sortir du chantier. Au bureau d’étude, c’est Alban qui est en charge de faire des maquettes en 3D à partir des plans de l’architecte (et probablement bien plus que ça). Bon… tout ce tableau était parfait… jusqu’à ce qu’on découvre qu’ils utilisent encore des câbles RJ45 et non pas du wifi.

C’est Alexandra qui supervise la construction de notre voilier, avec une énergie incroyable. J’aime rencontrer celles et ceux qui jour après jour façonnent ce qui va balader les prochaines années de notre vie. Venir régulièrement ici, passer du temps à les regarder travailler, à discuter, c’est offrir une âme au bateau. Je me souviendrai des visages, des sourires, du temps passé, même de la chaleur quand le soleil tape sur le toit. J’imaginerai ce qu’en tant que client je ne verrai jamais, comme les ras le bol, les coups de gueule, les problèmes du moment. Les souvenirs créés ici voyageront avec nous, cela ne fait aucun doute.

Le temps passe vite, très vite. Nous nous émerveillons de chaque instant, ne parlons que de ça, ne vivons plus que pour ça, que ce soit la construction du voilier, la préparation du voyage, les achats dans tous les sens pour équiper le bateau, mais aussi le choix des escales, étudier notre premières cartes de navigation, s’imaginer partir, en Espagne, au Maroc, au Cap-Vert… Mais pourtant je ne sais pas si nous réalisons vraiment ce qu’il nous arrive.

La prochaine visite en Normandie, c’est pour la mise à l’eau. Le 17 août si tout se passe bien. J’aurais rendu l’appartement, quitté la Suisse, et serait à l’hôtel le temps que le chantier termine les dernières finitions. Roxane me rejoindra tout début septembre. Nous naviguerons ensemble pour la première fois, direction la Rochelle pour présenter le bateau au Grand Pavois.

Et alors un an après, jour pour jour, la boucle sera bouclée.

Laisser un commentaire

instagram

Back to Top