à propos

 

 

 

 

 

skies and seas are Persian Blue

Depuis aussi longtemps que je me souvienne, l’eau et la nature sont mes éléments de prédilection. Un peu plus tard est arrivé cette attirance pour les voiliers et l’envie de larguer les amarres, je devais avoir huit ou dix ans. Mais qu’est-ce qui fait qu’un jour, on puisse sérieusement penser à tout plaquer, quitter sa vie, sa famille, ses amis, son travail, avec une seule certitude en tête :

« C’est ça. C’est ça que je veux faire, et je veux le faire maintenant ».

Le plus ancien souvenir remonte au temps des colonies de vacances, au bord de la mer, où je racontais à un de mes camarades, qui devait en avoir aussi marre que moi des randonnées en groupe, que plus tard quand je serais grand, j’aurais un voilier et je serais libre. Je devais probablement déjà y avoir longuement réfléchi pour lui livrer cette conclusion avec autant d’aplomb. 

En grandissant, j’entendais le bruit des vagues, le claquement des voiles, ou sentais la rugosité du teck sous mes pieds lorsque les cours étaient ennuyeux, le temps trop long, ou le sentiment de ne pas être à ma place trop présent. Les océans étaient devenus une sorte de monde parallèle, dans lequel mon imagination naviguait. L’eau, la nature, l’humilité face aux éléments, le danger, mais aussi la beauté, la rareté, la liberté.

 

 

 

 

 

lire l'histoire

Derniers articles

De mer en mer, de port en port, l'itinéraire se choisit au fil de l'eau. Éloge à la lenteur, le voyage à la voile permet de sortir des sentiers battus, de se perdre, d'explorer, de s'immerger dans des paysages ou cultures de plus en plus lointaines.

Inspirations

«S'il est intolérable qu'un seul homme tyrannise une masse, il est tout aussi intolérable que la masse écrase un seul homme.»

«Zut, l'aspirateur, j'ai oublié de l'éteindre !»

«La sérénité ne peut être atteinte que par un esprit désespéré et, pour être désespéré, il faut avoir beaucoup vécu et aimer encore le monde.»

«Vous allez finir par vous aimer les uns les autres, bordel de merde ?»

«Il n'est personne, aujourd'hui, de vraiment cultivé, pour parler de la beauté d'un coucher de soleil.»

instagram

Back to Top